afv_history_c1.jpg
Logo AFV (fond blanc).png
afv_linha.jpg

HISTOIRE

En 1989, l'AFV a organisé une campagne internationale de sensibilisation sur la déforestation de la forêt amazonienne, une première à l'époque : 17 pays en 60 jours.

Le porte-parole des peuples autochtones était un chef de la tribu Kayapo appelé Raoni. Raoni était déjà connu du grand public grâce au film Raoni, dirigé par Jean-Pierre Dutilleux, sélectionné au Festival de Cannes en 1977 et nominé aux Oscars en 1978.

 

Au cours de cette tournée mondiale très médiatisée, Raoni était accompagné du chef autochtone nord-américain Red Crow. Le groupe a rencontré des dirigeants du monde entier, donnant à Raoni, le "Cacique" (chef de tribu) une stature internationale. A cette occasion, des fondations «Forêt Vierge» ou «Rainforest» ont été créées dans douze pays.

 

Grâce à des dons du monde entier, la délimitation des terres ancestrales des indigènes Kayapo a pu être achevée. En août 1993, le Président brésilien Itamar Franco a signé un décret officialisant la création d'une immense réserve de 103 240 km². Avec le Territoire Indigène du Xingu créé par Claudio, Leonardo et Orlando Villas-Bôas en 1960, les deux territoires limitrophes couvrent une superficie totale de 130 000km².

Après 20 ans de combats, le rêve de Raoni et de son ami belge s'est finalement réalisé.

 

Aujourd'hui, le Territoire Kayapo et le Territoire Indigène du Xingu, qui abritent des dizaines de communautés, sont considérés comme l'une des plus grandes réserves de forêt tropicale indigène au monde.

 

Depuis 1989, l'AFV a organisé six tournées internationales du Cacique Raoni : en 1989, 2000, 2001, 2010 et 2011. A l'occasion de la dernière tournée en 2019, Raoni est retourné en Europe et aux États-Unis avec Tapi Yawalapiti, son héritier spirituel, Kaiulu Kamaiura et Jean-Pierre Dutilleux.

 

L'AFV a également effectué de nombreuses missions d'assistance médicale dans la réserve, contribué à la construction de nouveaux logements détruits par les incendies de forêt, renforcé la transmission culturelle et linguistique et financé d'innombrables opérations de secours ad hoc.

 

 

 
afv_milestones_background_clean.jpg

ACTIONS EN ETAPES

1989.png

Première rencontre entre le chef Raoni et Jean-Pierre Dutilleux, un Belge de 22 ans, lors du tournage de son premier documentaire Indians dans le Xingu.

Une rencontre dans le Xingu est organisée entre Raoni et Red Crow, deux des plus grands chefs indigènes d'Amérique. Une nouvelle alliance est née.

raoni_redcrow.jpg

Une nouvelle scène d'ouverture pour le film Raoni est tournée à Washington avec Marlon Brando montrant 3 000 autochtones d'Amérique du Nord protestant contre le gouvernement américain. Brando prête également sa voix pour la version anglaise du film.

 

Raoni est nominé pour un Oscar en 1978, une première pour un film brésilien. Le film sort au Brésil et le chef Raoni apparaît à la une de tous les principaux journaux brésiliens.

 

Le chef Raoni entame sa bataille pour la protection des autochtones et de leur forêt tropicale.

Jean-Pierre Dutilleux et le Cacique Raoni dessinent les limites du territoire Kayapo à protéger.

Le film Raoni est sélectionné au Festival de Cannes. Lors d'une conférence de presse sur le film, Peter Ustinov alerte le monde sur la disparition de centaines de communautés autochtones et la destruction systématique des forêts tropicales.

Jean-Pierre Dutilleux organise un événement caritatif aux côtés de Survival International avec l'avant-première d'Indians à Londres. Des fonds ont été collectés pour que les Villas-Bôas financent une campagne de vaccination dans le Territoire Indigène du Xingu.

La deuxième campagne internationale de sensibilisation et de collecte de fonds parcourt 6 pays européens. L'AFV organise une rencontre entre Raoni et le président français Jacques Chirac pour discuter de la préservation de la forêt amazonienne.

Le Président Jacques Chirac finance une étude de faisabilité pour la création de l'Institut Xingu, imaginé par Jean-Pierre Dutilleux en considérant les besoins identifiés sur le territoire.

2000.png

Jean-Pierre Dutilleux revient au Xingu et réalise un film 35MM sur Raoni avec la participation de Claudio Villas-Bôas.

Avec le soutien du président brésilien Sarney suite à ses fameuses paroles: «Si le monde veut sauver l'Amazonie, le monde doit payer pour cela» , Raoni obtient un passeport des autorités brésiliennes pour parcourir le monde avec Jean-Pierre Dutilleux et Sting. Bernard Laine, journaliste français, obtient l'appui de la Télévision Française 1 (TF1), la chaîne de télévision française la plus ancienne et la plus regardée. Un livre sur Raoni et le sort de l'Amazonie est publié.

 

Jean Pierre Dutilleux et Bernard Laine créent l'AFV le 9 mars 1989 et planifient la première campagne internationale de sensibilisation et de collecte de fonds pour la protection de la forêt amazonienne.

 

Raoni rencontre le président français François Mitterrand, le pape Jean-Paul II, le prince Charles, le roi Carlos d'Espagne, le Premier ministre d'Australie et des représentants gouvernementaux de 17 pays.

 

Des fonds sont collectés pour la démarcation de la nouvelle réserve du Xingu, comme rêvé par Raoni.

Troisième campagne internationale de sensibilisation et de collecte de fonds, avec des rencontres partout en Europe.

Remise de l'étude de faisabilité de l'Institut Xingu début septembre 2001, conçu par l'architecte Jean-Christophe Dubois et budgétisé par l'Ambassadeur Eric Danon.

Malheureusement, en raison des attaques du 11 septembre à New York, la communauté internationale s'est désintéressée de l'Amazonie et le projet a été mis de côté. Néanmoins, Raoni a suivi l'idée de Jean-Pierre Dutilleux et a ouvert un petit institut au nord de la ville de Colider, à 200km du territoire indigène.

Cet institut existe toujours aujourd'hui.

La quatrième campagne internationale de sensibilisation à la protection des forêts est lancée. Le livre de Jean Pierre Dutilleux « Raoni, les mémoires d'un chef indien» est publié, avec une préface du président Jacques Chirac.

 

Raoni rencontre le Prince Albert II de Monaco et d'autres célébrités.

book.jpg

Le chef Raoni est nommé citoyen d'honneur de Paris par le maire Bernard Delanoë et se rend à nouveau en Europe pour lever des fonds pour la protection des territoires Kayapo assiégés par des bûcherons illégaux, des chercheurs d'or et des éleveurs de bétail.

 

Raoni exprime sa préoccupation pour tous les indigènes d'Amazonie et met le monde en garde contre les conséquences de la destruction de la forêt amazonienne.

19677_poster.jpg
afv_map_c1.png
raoni_jean.jpg
Sans titre.png

Le Président brésilien Itamar Franco signe un décret officiel pour protéger tous les territoires Kayapos.

afv_gallery_02.jpg
afv_gallery_05.jpg
afv_gallery_03.jpg
afv_gallery_01.jpg
afv_gallery_04.jpg
oldinstitute2.png
oldinstitute1.png
2011 Delanoë.jpeg
2011.png

En partenariat avec l'AFV, l'Association Mikea Forest a construit une école permettant aux enfants Mikea du village de Bedo (Madagascar) d'avoir accès à l'éducation, un droit universel fondamental.

Mikea3_edited.jpg
une-ecole-pour-les-mikea.jpg
2001.png
2010.png
2016_1.png

Le Chef Raoni à la place de la Concorde (Paris)

Le chef Raoni et le Président français François Mitterand

Raoni + Mitterand_edited.jpg

Le chef Raoni et Jean-Pierre Dutilleux à Tokyo

Le chef Raoni et Jean-Pierre Dutilleux avec le Pape Jean-Paul II 

Premiers croquis de l'Institut Xingu

1993.png
2019.png

En mai, la sixième campagne a lieu avec Raoni et le cacique Tapi, son héritier spirituel, chef des Yawalapiti. Les deux voyagent à travers l'Europe, sensibilisant une fois de plus aux problèmes auxquels sont confrontés les peuples autochtones. Raoni rencontre plusieurs politiciens et personnalités publiques célèbres, dont le pape François, le président français Macron, le grand-duc de Luxembourg, le prince de Monaco et les maires de Paris, Lyon, Bruxelles et Genève.

 

En novembre, Raoni rencontre de nombreuses personnalités qui expriment leur soutien à sa cause, parmi lesquelles Leonardo di Caprio.

1973.png
Grand Duc de Lux.jpeg

Le Grand-Duc de Luxembourg, Henri de Nasseau et le Chef Raoni

ZZZZ-Raoni-Tapi-Papa-768x512_edited.jpg

Cacique Tapi Yawalapiti, le Pape François et Raoni

macron2_edited.jpg

Le Président français Emmanuel Macron et le Chef Raoni

1974.png
1976.png
1977_2.png
1978.png
1986.png

TERRITOIRE KAYAPO

TERRITOIRE INDIGENE DU XINGU

JP Raoni et maire de Bruxelles.JPG

Le Chef Raoni, Jean-Pierre Dutilleux et le Maire de Bruxelles, Philippe Close

Bruxelles + foule marche pr le climat_edited.jpg

Le Chef Raoni, le Chef Tapi et Bemoro à la marche pour le climat en mars à Bruxelles

Raoni Pairi Daiza.jpeg

Le Chef Raoni nourissant des girafes au parc animalier de Pairi Daiza (Belgique)

WhatsApp Image 2021-06-24 at 10.31.22.jpeg

Tapi, Bemoro, le Prince Albert II de Monaco, Raoni et Kaiulu

maire de Lyon Gérard Collomb 2019.jpeg

Jean-Pierre Dutilleux, le Chef Raoni et le Maire de Lyon, Gérard Collomb au parc de la Tête d'Or (France)

Raoni médaille casques bleus.jpg

Les casques bleus de l'ONU décorent le Chef Raoni d'une médaille de la paix à Lyon

Maire Paris Hidalgo.jpeg

Le Chef Raoni et la Maireresse de Paris, Anne Hidalgo

Jacques Rocher.jpeg

Bemoro, le Chef Raoni et Jacques Rocher

WhatsApp Image 2021-06-24 at 10.37.30.jpeg

Tapi, Leonardo Di Caprio, Raoni et Jean-Pierre Dutilleux